Les différentes étapes de la reconstruction par inlay/onlay : la procédure de soins

Un sourire est le signe de la distinction de la qualité de chaque personne. C’est pourquoi en médecine dentaire, le plus important est l’incrustation ou la reconstitution par inlays et onlays.

Normalement, une dent devrait être restaurée avec une restauration intra coronaire. La restauration inlay permet de refaire une partie d’une dent. C’est une pièce fabriquée sur mesure de l’empreinte de la dent à remplacer par les concepteurs dentaires. Elle peut être faite par des objets métalliques, des composites dentaires ou des céramiques. Cette pièce a la capacité de s’adapter totalement à la forme de la dent en permettant une restauration complète avec une qualité meilleure. Quand est-il de la reconstruction onlay ? Une pièce prothétique permet de reconstruire la partie visible de la pointe et le sommet d’une dent. Comme l’inlay, il est fabriqué en métal, composite ou céramique. Ces deux reconstructions sont parfois inséparables.

Le traitement peut se dérouler en plusieurs étapes selon sa complexité. D’abord, l’empreinte permet de transférer au prothésiste les limites de la dent à reconstruire. Il est possible que plusieurs empreintes soient nécessaires. Ensuite, il y a l’essayage de l’armature ou bien le châssis. La partie cosmétique de la prothèse est fixée et soutenue par une matière résistante appelée armature. Un essai de cette structure est souvent nécessaire au cours d’une séance. C’est à ce stade que la définition de la couleur de la remplaçante doit être abordée ainsi que la forme demandée. Lorsque la prothèse sera mise en place, elle doit être maintenue par une sorte de gêne pendant quelques jours en guise de sécurité. Enfin, pour assurer une prothèse qui dure le plus longtemps possible, une séance de maintenance est indispensable.

Noter cette page