Les colles utilisées par les soins dentaires (substances chimiques, procédés de fabrication)

Une-pomme-par-jour-pour-lutter-contre-l-obesite

La colle dentaire pour couronne ou bridge

Si un bridge ou une couronne de décolle, il est toujours possible de le recoller, que ce soit par son dentiste ou éventuellement soi-même en cas de déplacements loin de son spécialiste.
Il existe pour cela du ciment, des poudres et de la colle en pâte déjà prête à l’emploi, qui peuvent couvrir jusqu’à dix rescellements. La colle doit se placer directement dans les prothèses pour ensuite pouvoir coller celle-ci à la mandibule.
Parmi ses quelques défauts, on peut noter l’utilisation quotidienne dont il faut faire preuve, le goût et l’odeur parfois désagréables. Auparavant, ces colles contenaient notamment du zinc, mauvais pour la santé à trop haute dose, mais qui a été retiré depuis.

A noter que depuis quelques temps, un nouveau marché se développe, celui de la colle dentaire biologique. Pour le moment, il n’en existe encore que très peu mais son développement ne saurait tarder. Le procédé le plus répandu est d’inverser les huiles issues de la pétrochimie comme la vaseline, avec de l’huile d’olive, nettement plus naturelle. Les colles sont ensuite bien évidemment testées sous contrôle dermatologique.

Règlementations

Les colles dentaires sont considérées en France comme des « dispositifs médicaux en vente libre ». Ils sont donc soumis à l’exigence des normes obligatoires européennes CE, qui garantissent leur commercialisation uniforme à l’échelle du marché européen. Les produits se plient également aux exigences particulières de chaque pays membres, dans les transpositions en droits nationaux.

Quelle colle utiliser pour les strass ou les brackets dentaires ?

Attention, contrairement à certaines idées reçues, la colle dentaire pour prothèses ne peut pas faire l’affaire pour sceller des strass ou des brackets d’orthodontie sur une ou plusieurs dents naturelles ; elle est même totalement déconseillée. Le fixatif utilisé doit être composé de plusieurs composants qui agissent simultanément sous l’effet d’une lampe à polymérisation.
Avant d’appliquer la colle, le spécialiste doit procéder à plusieurs étapes : d’abord, il faut nettoyer la dent avec une pierre ponce très fine et ensuite utiliser de l’acide phosphorique afin de retirer une petite partie de l’email dentaire, pour mieux accrocher la colle, qui pourra ainsi se glisser dans les moindres aspérités de la dent. Cela demande un réel savoir-faire, donc n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre chirurgien-dentiste !

Les colles utilisées par les soins dentaires (substances chimiques, procédés de fabrication)
5 (100%) 2 votes