Inlay/onlay : avantages et inconvénients par rapport aux autres prothèses

Qu’entend-on par inlay et onlay ?

Par inlay, on entend une réparation de la dent aux niveaux de cavités. Cette technique implique de prendre l’empreinte de la dent endommagée pour fabriquer la partie réparatrice

en laboratoire. Un rendez-vous doit ensuite être pris pour placer l’inlay qui reconstituera la dent originale. Un inlay peut être fabriqué en or, en céramique ou en porcelaine.
L’onlay utilise la même technique que l’inlay mais est placé sur le dessus de la dent.
Un cabinet dentaire peut prendre en charge ces différents types de reconstruction, comme le cabinet du docteur Judith Cohen-Widawski.

Quels sont leurs avantages ?

Le praticien privilégie aujourd’hui plus particulièrement les reconstructions qui permettent de retrouver une apparence similaire à celle de la dent originale. Les inlays ou onlays en céramique permettent d’atteindre ce résultat. L’utilisation d’une production en laboratoire basée sur l’empreinte de la dent assure une réparation adaptée, en comparaison aux réparations réalisées au fauteuil, comme le plombage qui contient du mercure ou le composite qui est placé avec de la colle et dont l’étanchéité des joints est considérée peu fiable à long terme.
Le recours aux techniques de production par ordinateur permet aussi de placer l’inlay ou l’onlay le jour-même.
L’inlay ou l’onlay sont moins contraignants pour la dent que le placement d’une couronne et permettent de préserver la partie de la dent qui était restée intacte.

Quels sont leurs désavantages ?

Le désavantage des inlays ou onlays en or est qu’ils ne ressemblent pas à la dent originales et deviennent donc obsolètes. Les inlays ou onlays peuvent parfois demander un temps de fabrication certain avant d’être posés sur la dent.
Le fait de placer un inlay ou un onlay implique une tension par rapport à la partie restante de la dent, néanmoins moindre que celle d’une couronne, même si c’est pour en assurer la réparation.

Noter cette page