Fils dentaires : que choisir et comment bien l’utiliser ?

shutterstock_130169285 (1)_1

 

Le but premier du fil dentaire est de pouvoir se glisser dans les interstices dentaires pour retirer la plaque qui s’est formée et les résidus, là où normalement la brosse à dents ne peut pas aller. En effet, le brossage n’élimine que 50% de la plaque dentaire et touche environ 3 des surfaces dentaires sur les 5 existantes. Evidemment, les maladies parodontales se forment le plus souvent là où la brosse ne peut pas aller, voilà en quoi le fil dentaire est un avantage. Il est également plus que conseillé pour les porteurs d’implants dentaires, pour ceux qui ont des espaces étroits entre leurs dents naturelles et les porteurs de prothèses ou de bridges.

Une astuce pour s’en servir souvent : multiplier les endroits où vous laissez du fil dentaire, chez vous bien sûr, mais aussi dans votre bureau, dans votre sac à mains…

Techniques d’utilisation du fil dentaire

Afin d’éliminer convenablement la plaque dentaire, il faut utiliser la bonne technique qui se déroule en cinq principales étapes :
– comme tout se déroule dans la bouche, l’hygiène est primordiale, pensez donc bien à vous laver les mains avant ;
– couper environ 45 cm de fil dentaire puis l’enrouler autour du majeur de chaque main ;
– à l’aide des pouces et des index, pincez le fil en laissant un espace d’environ 3 cm entre les doigts. Le pouce peut alors diriger correctement le fil entre les dents supérieures et l’index prend le relais pour guider le fil directement sur les surfaces de contact ;
– dans un mouvement de zigzag, faites doucement glisser le fil d’une dent à l’autre, sans coups brusques, pour éviter que le fil se casse entre les dents, et en pensant bien à entourer le profil de la dent (en formant un C avec le fil) et à aller derrière. Répéter jusqu’à deux fois le mouvement pour chaque interstice ;
– et enfin dernière étape, le fil dentaire doit monter jusque sous la gencive (mais pas plus pour ne pas l’endommager) et il ne faut jamais hésiter à utiliser un segment propre du fil pour chaque dent.

Il est bon de noter qu’il est recommandé de choisir un fil dentaire confortable donc adapté à ses besoins mais aussi à ses goûts. Il existe des fils en nylon (multifilament) ou des fils en PTFE (monofilament).

Que faire en cas de port d’appareil orthodontique ?

Si vous êtes porteur d’un appareil dentaire, il faut faire très attention à ce que le fil ne se coince pas entre les crochets métalliques. Il existe pour cela des fils spéciaux, qui possèdent une extrémité rigide qui passe sous l’arc métallique de l’appareil. Il existe également ce qu’on appel un « enfileur de soie », un dispositif flexible pour introduire le fil en place sous l’appareil, mais la manipulation est plus complexe que pour les fils spéciaux.

Fils dentaires : que choisir et comment bien l’utiliser ?
5 (100%) 1 vote